La première base de simulation de Mars en Chine dans le désert

La première base de simulation martienne de Chine, ouverte au public, est située dans la ville de Mangya, dans la préfecture autonome de Haixi Mongolie et du Tibet, dans la province du Qinghai au nord-ouest de la Chine.

La zone de roches rouges, située dans le bassin de Qaidam au Qinghai, présente des caractéristiques naturelles, un paysage et un climat similaires à ceux observés sur Mars. Le camp porte le nom de son relief unique de Yadan, ou zones sèches avec des paysages érodés par le vent.

Un camp a été ouvert pour des voyages éducatifs. Le camp peut accueillir 60 personnes dans ses capsules et des centaines dans des tentes à sa base. La construction a débuté en juin 2018 pour un coût total d’environ 150 millions de yuans (22,3 millions de dollars).

Le camp est maintenant ouvert aux touristes, aux chercheurs et aux médias. Zhou Tao, chef du bureau de l’éducation et de la science et de la technologie de la ville de Mangya, a déclaré que de multiples projets d’observation de Mars seront mis en place ici, y compris le Stellar Observations Network Group par le National Astronomical Observatories of China et le 50 cm Binocular Network of China West Normal University.

De plus, un prix a été mis sur pied pour solliciter et louer des œuvres littéraires exceptionnelles liées à la base. Des stations de radio, des livres et des films présenteront également la base de simulation de Mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *